OFFRE DE LANCEMENT : -30% + livraison 24H offerte avec le code HAPPY30

CYBER MONDAY du 29 au 30 novembre : -40% sur tout le site + Livraison en 24H Offerte

Votre panier est vide

Découvrez pourquoi il ne faut pas superposer les couches en hiver

Vous êtes habitué à superposer les couches en hiver ? Cette technique n’est pas toujours la meilleure solution. Découvrez pourquoi.

Pourquoi superposer les couches en hiver n’est pas la meilleure solution pour rester au chaud ?

Lorsque l’hiver pointe le bout de son nez et que les températures baissent considérablement, beaucoup ont tendance à superposer plusieurs couches de vêtements. Ce réflexe est tout à fait normal le but étant de se réchauffer. Néanmoins, se couvrir à outrance est loin d’être la meilleure solution par temps froid. Quelles en sont les raisons ?

Les mauvaises conséquences d’un excès de couches de vêtements

Superposer des couches de vêtements en hiver n’est pas la bonne méthode si vous en faites trop. Avec deux t-shirts, un pull, un manteau et une doudoune, vous allez gonfler au sens propre du terme et ce sera très inesthétique. Mais en plus, la transpiration sera importante. En effet, lorsque les températures chutent, l’organisme lance sa thermorégulation afin de maintenir les 37,5 degrés nécessaires à son bon fonctionnement. 

Ainsi, si vous portez un grand nombre d’habits, il va y avoir une surchauffe qui se traduira par une grosse quantité de sueur. Gare au coup de chaud. Pire encore si vous superposez les mauvaises couches de vêtements. Cela va provoquer un emprisonnement de l’humidité et vos sous-vêtements seront ainsi mouillés. Conséquence : vous allez finir par grelotter.

La règle des trois couches, la meilleure technique

La méthode des trois couches reste la plus efficace pour rester au chaud quand vous êtes dehors. D’ailleurs, avec une telle technique, enlever le manteau ou la doudoune une fois à l’intérieur ou même dans le métro est possible si vous transpirez trop. Elle repose surtout sur le choix de la matière des vêtements à superposer. Vous devez suivre un ordre bien précis pour que cette technique soit une réussite.

Une couche de base respirante

La première couche est la base même de votre confort en hiver. Elle est donc à choisir avec tactique. En effet, elle sera le plus près de votre corps et pour éviter de transpirer abondamment, optez pour un vêtement respirant. Une telle caractéristique est la garantie même de l’évacuation rapide de votre humidité naturelle, c’est-à-dire la sueur. 

Les vêtements confectionnés avec de la fibre naturelle ou du tissu thermorégulateur sont fortement recommandés. En revanche, le coton est à éviter, car bien que cette matière soit respirante, son séchage se fait très lentement.

Une couche intermédiaire isolante et thermique

Pour choisir la seconde couche de vêtements à porter en hiver, vous devez surtout vous concentrer sur sa capacité d’isolation. Vous pouvez opter pour les habits molletonnés, les pulls ainsi que les polaires. Le duvet et la laine sont également de bons isolants. Ils ont la capacité de bien emprisonner l’air qui vous protégera bien contre le froid. Ils favorisent également la dissipation lente de la chaleur du corps.

Par ailleurs, il est tout à fait possible d’associer deux vêtements pour former cette deuxième couche. Quoi qu’il en soit, cela doit se faire avec harmonie et élégance. Tout doit dépendre des conditions météorologiques. 

Une dernière couche imperméable

Après la couche isolante, il ne vous reste plus qu’à choisir un vêtement imperméable. Tout comme les deux premières, son rôle est de vous réchauffer. Mais en plus, elle vous protège contre le vent, la neige ainsi que la pluie. La veste à doublure fait partie des plus prisées. Elle est à la fois moderne et protectrice. Le manteau, la doudoune et la parka avec doublure sont également de bons compromis. Ils constituent même une véritable barrière anti-froid. De plus, ils arrivent jusqu’aux cuisses et réchauffent donc efficacement.

Toutefois, n’oubliez pas de vérifier leur garniture, car certaines ne sont pas forcément respirantes. Privilégiez les modèles de qualité garnis avec du duvet naturel de canard ou d’oie. Si vous voulez d’autres matières innovantes, les garnissages avec de la ouate synthétique sont de bons compromis. Et surtout, ne vous fiez pas au poids du vêtement pour juger de son efficacité à réchauffer. Certains modèles plus légers sont plus fiables que ceux pesant plus lourd.

Miser sur les accessoires

Après avoir appliqué la méthode des 3 couches, vous ne risquez plus de prendre froid. Mais malgré tout, il faut penser aux extrémités de votre corps. Pour cela, les accessoires spécialement conçus pour l’hiver sont de rigueur. Pour la tête, le bonnet en laine reste indispensable et indémodable. Il recouvre en même temps les oreilles et procurera ainsi un grand sentiment de confort. Quant à vos mains, les seuls accessoires qui peuvent vraiment les réchauffer, ce sont les gants. Vous avez une large sélection de modèles et de matières à votre disposition.

Par ailleurs, pour réchauffer le bassin jusqu’aux pieds, les collants polaires seront de sortie. Il s’agit d’un accessoire innovant spécialement conçu pour vous donner un maximum de chaleur en hiver. Ces collants sont différents des autres puisqu’à l’extérieur, ils ont un effet transparent et à l’intérieur, ils sont fourrés de polaire. Ils allient ainsi l’utile à l’agréable puisqu’ils sont esthétiques et chauds. De plus, ils conviennent à toutes les femmes, quel que soit leur âge. Au-dessus d’un collant polaire, vous pouvez porter un pantalon ou une robe. Plus besoin de superposer plusieurs collants pour vous protéger du gel et du vent froid.

Vous savez maintenant comment vous habiller en hiver grâce à la méthode des 3 couches.